La versione del tuo browser è obsoleta. Consigliamo di aggiornare il browser alla versione più recente.

Ile de Procida : Les MystèresIle de Procida : Les Mystères

 

 

Si vous venez à Naples pour Pâques

 

        Ne manquez pas :

- dans toute la région de goûter aux spécialités culinaires napolitaines typiques de cette période dont Le Casatiello (sorte de pain) et La Pastiera (dessert)

 - à Procida, à Sorrente mais aussi dans de nombreux quartier de Naples d'assister aux Processions de la Semaine Sainte.

 

    Depuis de nombreuses années, les confraternités de la péninsule sorrentine ont organisé des processions et des représentations sacrées.

Les plus importantes sont celles de la Semaine Sainte : elles ont une grande importance religieuse et pénitentielle. Quiconque assiste à ces processions vit avec ses participants la Passion et la Mort du Christ.

 

Evidemment, la domination espagnole a encore plus développé ces processions qui, sans doute, existaient déjà, bien que nous ne connaissions pas la date précise à laquelle celles-ci ont commencé.

Depuis longtemps, chaque année des milliers de personnes suivent ces processions en chantant les psaumes du Jeudi Saint, en visitant les autels  et les sépulcres..

D'ailleurs, la tradition veut que les habitants de chaque quartier fassent pousser du blé dans une pièce obscure, dans de petits récipients qu'ils le déposent le Jeudi Saint dans leur paroisse. Ce blé, évidemment, en poussant, a une couleur jaune paille. Le blé étant, tout comme les oeufs que l'on offre à Pâques le symbole du renouveau, de la vie qui renaît.

Les confréries visitent les autels le soir du Jeudi Saint ou dans la nuit entre le Jeudi et le Vendredi Saint en portant la Vierge qui représente la mère à la recherche de son fils.

La procession du Christ mort a lieu après les fonctions liturgiques du Vendredi Saint.

    Les semaines précédant la Semaine Sainte, les participants ont beaucoup à faire : ils préparent les vêtements, nettoient les lampions, se mettent d'accord sur les chants.

De nombreux protagonistes se repentent effectivement des erreurs commises : ils passent sous la porte du Campanile vêtus d'une robe de bure et d'un capuchon en signe de soumission.

    L'aspect dramatique du scénario est souvent accru par la présence de la lune qui, à part les lampions, est la seule source de lumière présente. Pour les processions du vendredi soir, les pénitents sont vêtus de noir et marchent suivant le rythme donné par les maîtres de cérémonie au milieu d'un silence glacial. Selon les processions, les vêtements sont blancs, noirs, rouges, violets ou bleus. D'autres symboles (appelés "les mystères") sont portés par les pénitents : des croix, couronnes d'épines et étendards entre autre.

    

    Les processions du Vendredi Saint sont accompagnées par la musique de Wagner. Tous les spectateurs participent à la passion de ces pénitents inconnus et leur foi ne peut que se renforcer par le haut niveau de spiritualité que ces processions atteignent.

 

Chaque village, chaque église a sa propre procession :

 

Meta di Sorrento

Le Mardi ou le Mercredi de la semaine sainte (demander à l'office de tourisme de Sorrente) a lieu une procession laique avec recontitution du procès de Jésus. Les participants sont habillés comme les romains de l'époque. La procession défile dans les rues de la ville. 

 

Le Jeudi Saint, vers 19h30, l'archiconfrérie Ste Immaculée part de la Basilique du Lauro (à gauche de la route à l'entrée de Méta en venant de Naples) pour parcourir les rues du centre historique et retourner à la Basilique.

Le Vendredi Saint à 2h30 du matin, une autre procession suit le même itinéraire.

Le Vendredi Saint à 19h30, les deux confréries portant des vêtements blancs et noirs suivent le même parcours.

 

Piano di Sorrento

7 processions y ont lieu :

- 1 blanche le Jeudi Saint à 20h00

- 2 blanches de la Confrérie de la Purification de la Très Sainte Marie(vendredi 2h00 et 19h00)

- 2 rouges qui partent de la Sainte Trinité

- 2 noires partant de la Basilique San Michele (vendredi 2h30 et 19h30)

 

Sorrente

La procession de l'Addolorata part à 2h30 et fait le tour de la ville.

La plus célèbre de la Péninsule est celle du Christ Mort qui a lieu le Vendredi Saint et qui part du Corso Italia vers la Cathédrale de Sorrente et se dirige vers la place principale pour continuer son trajets dans les rues de la ville. Du point de vue de la longueur, il s'agit de la 2ème au monde après celle de Barcelone. Elle avait même été première pendant quelque temps.

La procession s'ouvre avec la bande musicale qui joue des musiques funèbres dont celle de Chopin . Suit ensuite l'étendard noir de la "Compagnie de la Mort", les porteurs de lampions et le choeur du Miserere qui représente le peuple implorant le pardon, le Christ Mort et Notre_Dame des sept douleurs. Entre chaque groupe de participants, les maîtres de cérémonie avec leur bâton font régner l'ordre dans la procession.

Si vous venez à Naples à la période précédant Pâques, vous verrez dans les vitrines des magasins de confiserie des bouquets de fleurs très jolis faits avec des dragées qui peuvent être de toutes les couleurs. C'est une habitude d'en exposer un dans les maisons pendant le carême et ce, jusqu'à Pâques.

 

Les processions de l'île de Procida

La procession du Vendredi Saint remonterait au début du 17è siècle. Elle rappelle par la présence de trompes ,de tambours et d'éléments baroques les processions pasquales napolitaines des espagnols des 16è et 17è siècles.

JEUDI SAINT

Il s'agit de la procession de l'arciconfrérie des Apôtres à laquelle participent 12 personnes vêtues de blanc et portant un capuchon blanc sur lequel est posé une couronne d'épines. Chacun d'entre eux porte une croix de bois.

A cette cérémonie est présent le centurion ainsi que d'autres figures. Ils visitent les sépulcres des églises. Dans chaque église, ils ôtent la couronne d'épines, soulèvent le capuchon et chantent un hymne "je vous adore à tout moment, o pain du ciel, grand sacrement".

Avant de commencer la procession, les "12 apôtres" ont participé au rite du lavement des pieds et ont mangé un repas à base de poisson.

Toute la nuit, on peut dire qu'une bonne partie des habitants de l'île restent éveillés.

VENDREDI SAINT

A l'aube, les jeunes emportent leurs "mystères" jusqu'à la Terre Murée. On entend aussi le son de la trompe et du tambour. Le Christ mort et Notre_Dame des sept douleurs montent à la Terre Murée qui est le point le plus haut de Procida.

La procession part de la Terre Murée  et arrivera au port de Marina Grande. Elle commence à 7 heures.

Elle est composée de :

- 1 clairon et une suite de joueurs de tambour qui donnent le rythme de la marche funèbre.

- les "mystères" portés par un groupe de jeunes.

Le défilé des Mystères sera suivi de celui de la Résurrection de Jésus.

- Suivent les statues portées sur les épaules par 2 ou 4 jeunes hommes.

Sur les côtés du cortège, on peut voir deux "ailes" ; chacun d'entre eux porte dans ses bras un "ange en deuil" qui sont des enfants de 1 ou 2 ans vêtus avec des habits noirs bordés d'or.

Ensuite, ce sont la statue de Notre-Dame des sept douleurs et celle du Christ Mort recouvert d'un voile noir.

Pour clore la procession, le clergé, les autorités, la musique de l'île et enfin la population

Si vous venez dans notre région pendant la Semaine Sainte, faites vous aussi la visite des  

"sépulcres", assistez à une ou plusieurs processions et ne vous étonnez pas si le dimanche de Pâques vous entendez tirer des coups de pétards très forts, c'est la façon de célébrer la joie de la Résurrection. Lorsqu'il s'agit de la fête du Saint -Patron du quartier de la même manière ces feux sont tirés de bon matin. 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?