La versione del tuo browser è obsoleta. Consigliamo di aggiornare il browser alla versione più recente.

Eglise de San Domenico MaggioreEglise de San Domenico Maggiore

Conduire à Naples

La limitation de vitesse est de 50Km/h en ville, 90 Km/h sur route et 130 Km/h sur autoroute.

 

Depuis de nombreuses années a été créée la Tangenziale. C’est une sorte de boulevard périphérique qui embrasse la moitié de la ville de Naples sur 20 kilomètres et permet de se rendre du sud à l’ouest sans devoir passer par le centre. ATTENTION, sur la Tangenziale, vitesse limitée à 80 Km/h !

La somme due pour l’utilisation de la Tangenziale se règle à la sortie. Le montant est de 0,95 €

 

Si vous voulez vous rendre à Naples avec un véhicule faites attention que les lundis, mercredis et vendredis de 8.00 à 12.30 puis de 14h30 à 16h30. Seules les voitures à pot catalytique peuvent circuler et ce dans toute la ville (si votre voiture n'est pas catalytique, vous ne pouvez emprunter que la tangenziale). L'amende est environ de 70 €uros.

 

 Sur la colline du Vomero, faites attention aux carrefours, cela est rare, mais vous pouvez être contraints à laisser la priorité à......un cheval  !!!!!

Une autre information : Certains dimanches le gouvernement italien a instauré « les villes à pied » et Naples répond à cet appel en assurant le blocus total de la circulation de 9.30 à 13.30 sur toute l’aire métropolitaine.

D’habitude ces interdictions sont affichées aux guichets de sortie de la tangenziale et sur les panneaux lumineux à la sortie de l’autoroute.

 

Dans la ville, lorsque vous vous garez dans les espaces lignés en bleu, vous pouvez soit payer l’horodateur avec des pièces de monnaie (soit acheter un « grattino » que vous vendra l’employé du parking s’il y en a un ou bien le kiosque à journaux ou le bureau de tabac. Vous devez gratter avec une pièce de monnaie le jour, mois et heure d’arrivée et exposer le papier derrière le pare-brise. Le seul inconvénient est que si vous restez plus qu’une heure vous devrez exposer 2 grattini où le temps ne peut être fractionné. ATTENTION, les parkings payants n’ont aucune interruption pendant les heures de fermeture des magasins.

Vous pouvez aussi stationner sur un espace libre (de plus en plus rares) où vous n’avez pas besoin de payer sauf si votre voiture est « gardée » par un parcheggiatore n’appartenant à aucune société auquel d’habitude on donne un pourboire, mais il est préférable de garer aux emplacements autorisés.

 

En cas d’ennui mécanique avec votre véhicule,  les principaux concessionnaires sont présents à Naples.

En ce qui concerne les garagistes, il en existe plusieurs catégories selon le « mal » du véhicule :

-         il gommista : problèmes de pneus

-         il meccanico : le mécanicien

-         l’elettrauto : il répare les parties électriques de la voiture.

 

Faites attention de conduire souplement et soyez prudents aux intersections et aux carrefours (le feu vert et le feu rouge sont souvent conventionnels). La priorité est au plus audacieux. Pour vous doubler, le napolitain utilisera plus facilement son klaxon que son clignotant. Il est très possible que vous soyez doublé par la droite, soyez vigilant. Enfin, très utile : en cas de ralentissement (cela arrive très souvent sur la tangenziale à la sortie des tunnels) les automobilistes mettent leurs feux de détresse.

Pour en finir, faites également très attention aux vespas qui font des slaloms très assurés entre les voitures et aux piétons qui traversent très souvent hors des passages protégés.

 

*

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?