La versione del tuo browser è obsoleta. Consigliamo di aggiornare il browser alla versione più recente.

Autour de Via Toledo : centre monumental

    Via Toledo ou Via Roma est un axe principal du centre de Naples. Autour de cette rue piétonnière et commerciale située à la base des célèbres "Quartiers espagnols", parallèle à la mer et au port principal de Naples vous trouverez beaucoup de monuments importants que nous vous présentons sous la forme d'un itinéraire.

      Pour commencer notre visite, nous vous invitons à vous rendre au centre de la PIAZZA PLEBISCITO.

    La place qui est dominée par la colline de Pizzofalcone a été le berceau de Naples. C’est ici que se déroulaient les fêtes populaires autour des “machines de fêtes ». Pendant la période napoléonienne, elle changea d’aspect. De nombreux édifices religieux furent démolis remplacés par des palais d’état. Son nom a été choisi après que le 21 octobre 1860 un plébiscite avait décrété l’annexion du Royaume des deux Sicile au Royaume de Sardaigne.

 

    D’immense parking public, la place est devenue piétonne en 1994 lors du G7, ce qui vous permet d’admirer son étendue ainsi que la colonnade dorique qui fut imaginée par Murat.

 

    Au centre de la colonnade en forme d’hémicycle, apparaît la silhouette du Panthéon romain qui est en réalité l’EGLISE SAN FRANCESCO DI PAOLA

La colonnade de Piazza PlebiscitoLa colonnade de Piazza Plebiscito

Ferdinand IV la fit édifier pour marquer son retour au pouvoir après l’intermède français et il précisa même que la hauteur de la coupole ne devait pas dépasser celle du Palais Royal. La façade présente à gauche une statue de San François de Paule, à droite de Saint Ferdinando de Castille et au sommet, une statue de la Religion. Entrez maintenant dans l’église. Le diamètre du corps central est de 34 mètres. Les 34 colonnes en marbre sont imposantes et leurs chapiteaux corinthiens sont décorés avec le lys des bourbons. Admirez l’autel majeur réalisé en porphyre, décoré de lapis-lazulis et de pierres d’agate. Lorsque vous sortez de l’église, la place est bordée à gauche par le Palais Salerno et à droite par le Palais du Gouvernement.

 

        En descendant en direction du Palais Royal, vous passez entre les statues équestres de Charles III de Bourbon et de Ferdinand Ier des Deux Sicile.

 

    La place est fermée par l’immense façade du PALAZZO REALE (Palais Royal) qui possède trois ordres superposés (dorique, ionique et corinthien). La construction du Palais Royal fut ordonnée par le Vice-Roi espagnol et commencée par l’architecte Domenico Fontana au début du XVII° siècle. Le Palais Royal a été construit durant la domination espagnole puis restauré suite à un incendie. Le palais fut aussi résidence des Bourbons. Le Roi d’Italie fit ajouter dans les niches les statues des personnages qui régnèrent à Naples. En commençant de gauche à droite : Roger le Normand, Frédéric II le Souabe, Charles d’Anjou, Alphonse d’Aragon, Charles Quint, Charles III de Bourbon, Murat et Vittorio Emanuele II.Façade du Palais RoyalFaçade du Palais Royal

 

    Les salles les plus importantes à visiter sont celles de l’Appartement Historique. Les pièces principales sont le petit théâtre, la salle du trône, la chapelle royale, les salles des ambassadeurs, le salon de la Reine, le cabinet de travail de Ferdinand II et la salle de bal. Vous pourrez admirer de magnifiques vases, des horloges, tableaux, plafonds, revêtements. Remarquez la finesse des décors présents sur les portes.

 

    Il faut aussi admirer la Bibliothèque Nationale Vittorio Emanuele III à laquelle vous accédez par les jardins situés sur la gauche après la cour principale du Palais Royal. Depuis quelques mois, les jardins du Palais Royal donnant sur le port ont été réaménagés et ouverts au public certains jours.

 

    Vous pouvez aussi visiter le MEMUS dont l’entrée est à la base de l’escalier monumental du Palais Royal. Le Memus est le Musée qui conserve les archives historiques du Teatro San Carlo.

 

       En sortant du Palais Royal essayer de traverser la place les yeux bandés, et de passer entre les deux statues équestres, comme l’ont essayé des prisonniers du temps de la Reine Marguerite afin d’avoir la vie sauve. Aucun d’entre eux n’y est parvenu.

 

Salon de thé du GambrinusSalon de thé du Gambrinus

 Dirigez-vous vers le Palais Salerno situé à droite. Au coin de la Place Trieste et Trento, vous admirez la façade du GAMBRINUS, célèbre salon de thé où vous devez entrer pour prendre un café.

 

    

    Sur la façade, parmi les inscriptions, lisez la douce poésie de Antonio de Curtis, mieux connu sous le nom de Totò, qui s’adresse aux amoureux : 

 

A cunzegna

 

‘A sera quanno ‘o sole se nne trase
e dà ‘a cunzegna a luna p’ ‘a nuttata,
lle dice dinto ‘a recchia- “I’ vaco ‘a casa:
t’arraccumanno tutt’ ‘e nnammurate”.

 

Totò (Antonio De Curtis)

 

Le soir, quand le soleil se couche

Et passe le témoin à la lune pour la nuit,

Il sussure à son oreille « je vais à la maison : 

Prends soin de tous les amoureux »

 

     Quand vous entrez dans le Gambrinus par la porte principale, à côté de la caisse, vous serez étonnés de voir une grande cafetière pour le « café suspendu ». Si un client le désire, il paye un café « suspendu » pour qui n’a pas les moyens de se l’offrir. Jetez un coup d’œil sur le salon de thé situé sur la gauche, admirez les décors, les nombreux gâteaux (sfogliatelle, babà, zeppole, etc.) du salon situé à droite de l’entrée principale. En sortant, la rue située à gauche est Via Chiaia, rue commerçante qui est un raccourci qui mène à la promenade en bord de mer de via Caracciolo.

 

    A droite, Piazza Trieste e Trento correspond à la fin de via Toledo qui fut rebaptisée via Roma de 1870 à 1980 en l’honneur de la nouvelle capitale de l’Italie unifiée. Au centre de la place, remarquez la FONTAINE DE L’ARTICHAUT. La fontaine a été édifiée en 1956 grâce à Achille Lauro qui fut maire de Naples, mais avant tout un célèbre armateur. Elle porte ce nom vu la manière dont l’eau surgit de la corolle d’une fleur et ressemble ainsi à un artichaut.

 

    La place est bordée d’un côté par l’Eglise San Ferdinando

Intérieur du San CarloIntérieur du San Carlo

    

     Vous empruntez via San Carlo et passez devant le THEATRE SAN CARLO construit sous Charles III et remanié à de nombreuses reprises. La salle est décorée d’or, d’argent et de velours rouge. La voûte de la salle représente Apollon qui présente à Minerve les plus grands poètes tandis que face à la scène trône la loge royale. Stendhal décrivait le San Carlo ainsi « folies, torrents de peuple, salle éblouissante ». Si vous avez l’occasion, assistez à un spectacle, un ballet ou un opéra afin de découvrir la salle illuminée. Si vous pouvez, rendez-vous à une première, vous serez enchantés de votre soirée.

 

    Face au San Carlo, la merveilleuse GALERIE UMBERTO I° a été construite en 1887. Elle rappelle la Galerie Vittorio Emanuele de Milan. Paul Boubée a créé la coupole en fer et en verre. Elle s’élève à 57 mètres. Galleria Umberto I°Galleria Umberto I°Au centre de la croisée, sous la coupole, vous marcherez sur la rose des vents qui est entourée par les 12 signes du zodiaque. Cherchez votre signe et positionnez-vous sur le rond correspondant à votre signe, faites trois tours sur vous-même puis exprimez un vœu. Sous la galerie, il est difficile d’imaginer que dans le Salone Margherita se déroulent des spectacles variés dont certains interprétés entre autre par Luciano Capurro, de la compagnie Napolincanto, qui est l’arrière-petit-fils de Giovanni Capurro qui a créé « O sole Mio ». Sortez par le coté qui donne sur Via Giuseppe Verdi. En bas des escaliers, sur la droite est située l’entrée du Salone Margherita. Rejoignez et longez les jardins du Palais Royal dont le portail est dominé par les deux chevaux en bronze offerts à Ferdinand II par le Tsar Nicolas I°. 

    Fçade du Maschio AngioinoFçade du Maschio AngioinoMaintenant rendez-vous devant la façade du CASTEL NUOVO, dit aussi MASCHIO ANGIOINO, fondé par Charles Ier d’Anjou et édifié par Pierre d'Agincourt, l'architecte de Charles Ier d'Anjou, de 1279 à 1282 suivant le modèle du chateau d'Angers. Il fut aussi la résidence des princes aragonais qui ont apporté des modifications au milieu du XV° siècle. Si vous êtes attentifs, sur les côtés, vous remarquerez des détériorations remontant apparemment à la seconde guerre mondiale.

        L’arc de triomphe par lequel vous accédez à la cour rappelle la victoire d’Alphonse Ier sur René d’Anjou. L’arc inférieur est décoré par un bas-relief qui représente le triomphe d’Alphonse Ier qui entre entouré de la foule napolitaine. Les niches de l’attique abritent les statues de quatre vertus surmontées de deux figures de fleuves et de la statue de Saint Michel. Dans la cour, vous arrivez à la chapelle Palatine où se déroulent des expositions temporaires tandis que le grand escalier mène à la salle des Barons dont la voûte est superbe. Dans cette salle se tient le conseil communal.

    Depuis la terrasse, vous découvrirez une vue imprenable sur le port et sur le Vésuve.

    Si vous etes en voiture, un parking payant se trouve à droite de l'entrée principale du château.

 

    En sortant sur la droite, vous arrivez : PIAZZA MUNICIPIO

Piazza Municipio et la Fontaine de NeptunePiazza Municipio et la Fontaine de Neptune

 

    Les travaux pour la ligne du métro ont permis de découvrir l’ancien port de Naples et de retrouver de vieilles 

 embarcations. La place de la Mairie est devenue en partie piétonne au cours des dernières années. Elle donne sur le Castel Nuovo, sur le port et, au-dessus de la Mairie, vous apercevez la silhouette de la Chartreuse de San Martino qui est située sur la colline du Vomero.

    Au centre de la place a trôné pendant de nombreuses années la statue de Vittorio Emanuele II qui a cédé la place à la FONTAINE DE NEPTUNE.

 

    La place est dominée par le PALAZZO del MUNICIPIO (la mairie de Naples) qui inclut l’église San Giacomo degli Spagnoli édifiée par Don Pedro de Tolède dont la tombe est située derrière le maitre-autel. L’église n’est ouverte que pour des cérémonies ou des mariages.

 

        Remontez en direction de Via Toledo en empruntant la via Paolo Emilio Imbriani, rue qui longe sur la gauche la Mairie de Naples. Une fois arrivé via Toledo, l’immeuble prestigieux situé à gauche est PALAZZO ZEVALLOS STIGLIANO, l’ancienne Banca Commerciale Italiana, désormais propriété de Gallerie d’Italia. Nous vous invitons à visiter les expositions temporaires, à assister à des concerts gratuits dans ce qui était le salon principal de la banque. Vous trouverez les horaires et noms des expositions sur le site des Gallerie d’Italia. Montez dans les étages, étonnez-vous devant les tableaux, les sculptures exposées dans les anciens bureaux. Nous aimons tout particulièrement celles de Gemito, le magnifique tableau du Caravaggio « Le martyr de Sainte Ursule » ainsi qu’un immense tableau qui représente Piazza Plebiscito. En sortant du Palazzo, tournez à droite via Toledo puis empruntez la deuxième ruelle des quartiers espagnol « Vico Tre Re a Toledo ». Au coin de la deuxième ruelle, Via Speranzella est situé le petit Sanctuaire de SANTA MARIA FRANCESCA delle 5 PIAGHE qui est avec San Gennaro, et 51 autre co-patrons, elle aussi sainte patronne de Naples. D’ailleurs le samedi précédant le premier dimanche de mai (quand le sang de Saint Gennaro se liquéfie à nouveau) l’archevêque de la ville va en procession à Santa Chiara avec le buste en or du Saint, les ampoules contenant le sang, précédés des bustes en argent des 51 co-patrons

    Il s’agit de la “Sainte de la Maternité”. Les jeunes femmes se rendent dans son ancien appartement situé en étage, s’assoient sur la chaise qui fut la sienne, embrassent la relique et demandent la grâce. Ce qui impressionne est le nombre important d’ex-voto pour les grâces reçues. En sortant de la maison, empruntez presque en face Via Speranzella, et à la sixième ruelle, Vico Figurella a Montecalvario, tournez à gauche, et dès que vous arrivez sur la place, au coin à droite est située la trattoria « DA NENNELLA ». En dialecte napolitain, Nennella est une façon d’appeler les jeunes filles. Le restaurant a été créé après la deuxième guerre mondiale par Stefania Vitiello qui préparait le repas aux américains. Maintenant, le nombre de couverts est de 160 et le restaurant offre des bas prix pour un repas rapide et de bonne qualité. Cuisiniers et serveurs s’animent autour des tables, chantent avec les clients et entonnent en chœur un « merci » lorsque les clients leur donnent un pourboire qui est déposé dans un panier en osier, dit « panaro » suspendu : cela fait partie du folklore napolitain. Nous vous conseillons de vous y rendre vers midi pour éviter de trop attendre.

 

    Il faut redescendre en direction de via Toledo et tourner à gauche face à l’édifice austère du Banco di Napoli. Lorsque vous parcourez via Roma, n’hésitez pas à entrer dans les porches et découvrez les cours souvent décorées de fontaines, statues ou bas-reliefs.

 

        Lorsque vous arrivez via Diaz, vous êtes à la hauteur de la station de METRO TOLEDO projetée par l’architecte catalan Oscar Tusquets Blanca et inaugurée en 2012. Les couleurs utilisées sont le bleu de la mer, le noir de la terre et l’ocre de la pierre typique de Naples, le tuf. Quand vous aurez l’occasion d’emprunter cette station de métro, levez les yeux lorsque le long de l’escalier roulant l’ocre devient bleu et vous découvrirez le Vésuve stylisé. D’ailleurs, il existe aussi un tour qui s’appelle les stations de l’art et qui parcourt les différentes stations du métro de Naples, ce tour est aussi organisé spécialement par les guides-

 

        Continuez à marcher jusqu’à la Piazza Carità que vous passez, puis à droite prenez via Mario Morgantini. Sur la droite, longez la caserne des carabiniers. Vous trouverez ainsi sur votre droite un porche assez simple qui marque l’entrée de l’église SANT’ANNA DEI LOMBARDI. Cette église est un des témoignages les plus importants de la renaissance toscane à Naples. Le lien entre Naples et la Toscane était très fort. En effet, à Naples, il existait une colonie florentine de marchands, d’artisans et de banquiers. La célèbre famille de banquiers, les Strozzi, avait une filiale à Naples, ainsi ils payaient plus facilement leurs artistes. L’église de Monteoliveto a été construite en 1411 puis fut agrandie par Alphonse I° de Naples et devint l’une des préférées de la cour des Aragons. En 1798 Ferdinand I° des Deux Sicile éloigna les olivétains ainsi en 1801 l’église a assumé le nom de Sant’Anna dei Lombardi dont la confraternité s’est déplacée dans l’édifice que vous devez absolument visiter. Il s’agit d’une enfilade de pièces plus belles les unes que les autres décorées de statues, peintures et bas-reliefs. Le clou est représenté par la Sacristie qui était le réfectoire des frères. Les fresques réalisées par Giorgio Vasari recouvrent la voute de la pièce.

 

        En sortant de l’église, allez à droite et descendez jusqu’à la FONTAINE de MONTE OLIVETO située Piazzetta Trinità Maggiore. Cette fontaine a été créée en l’honneur du Roi Charles II, élu à l’âge de 4 ans, sur ordre du vice-roi Don Pietro Antonio pour le remercier. Dès 1669, de nombreux marbriers y ont travaillé. Pendant les travaux, les ouvriers ont dû lutter contre la protestation des habitants du quartier qui avaient peur d’une réduction de l’alimentation en eau.

    La fontaine possède une grande vasque à trois bras ainsi qu’un piédestal où trois lions (d’où l’eau jaillit) soutiennent les emblèmes de la ville, du roi et du vice-roi. 3 aigles sont surmontés par trois petites vasques en forme de coquille.

    L’obélisque situé au centre, décoré de masques et de volutes, est surmonté par la statue du roi en bronze sur un dessin de Cosimo Fanzago. A l’origine, le projet devait représenter le roi à cheval.

 

    De l’autre côté de la rue, vous remarquez le PALAIS Orsini di GRAVINA (VIA Monteoliveto n.3) qui est un exemple d’architecture renaissance napolitaine, de dérivation toscane et romaine. Au XVI° siècle, le terrain appartenait aux religieuses du monastère de Santa Chiara et fut acheté par Don Ferrante Orsini, duc de Gravina.

    Pendant la Révolution, au XVIII° siècle, le palais fut réquisitionné par les français pour en faire la demeure du général Thiebault qui se distingua lors de l’assaut de Naples en 1799. Un incendie le ravagea en 1848. Dans ses murs ont travaillé Matilde Serao en tant que télégraphiste et E.A. Mario comme employé des postes.

    L’aspect de la façade est en pierre de taille composé de 4 petites fenêtres de chaque côté de la porte. Les parements sont surmontés de niches ornées de guirlandes de fruits. Au-dessus de chaque fenêtre, vous admirez les bustes de la famille Orsini réalisés par Vittorio Chiberti au début du XVI° siècle.

    Dans la cour, vous remarquez une belle petite fontaine.

    A l’intérieur de l’édifice, il reste encore quelques fresques du XVIII° siècle. Depuis 1936, l’édifice abrite le siège la Faculté d’architecture de l’université Federico II.

 

    Vous remontez Via Sant’Anna dei Lombardi jusqu’au PALAIS CARAFA di MADDALONI qui fut construit à la fin du XV° siècle selon la volonté du Duc César d’Avalos et devint la propriété de la famille Carafa di Maddaloni vers la moitié du XVII° siècle. Il fut très endommagé pendant la deuxième guerre mondiale et lors du tremblement de terre de 1980. L’édifice présente des caractéristiques de l’art de la Renaissance et baroque ainsi qu’un portail du XVII° siècle réalisé par Pietro Sanbarberio. L’intérieur est riche en fresques réalisées par des maitres des périodes baroques et rococo napolitain.

 

        LE PALAZZO DORIA D’ANGRI, dont le balcon est célèbre, donne sur la Piazza Sette Settembre au bout de via Sant’Anna dei Lombardi. Luigi et Carlo Vanvitelli ont œuvré à la réalisation de ce beau palais du XVIII° siècle. Le 7 septembre 1860, Garibaldi y fut hébergé et depuis le balcon il annonça l’annexion du Royaume des Deux Sicile à l’Italie.

 

    Sur le côté gauche de la place, il ne faut pas vous contenter de voir la façade de la BASILICA dello SPIRITO SANTO, il faut entrer.  La construction de la Basilique remonte au XVI° siècle. A l’origine, elle comportait des dortoirs et des centres d’accueil pour les enfants des pauvres et des prostituées. Elle a été restaurée au XVIII° siècle. L’intérieur est caractérisé par une nef unique. Depuis quelques années elle héberge d’importantes expositions temporaires.

    Puis arrive PIAZZA DANTE, créée par Luigi Vanvitelli en l'honneur de Charles de Bourbon, au centre de laquelle trône la statue de Dante. Dans le coin gauche de la place en hémicycle, vous verrez une arche, il s'agit de Port'Alba. C'est le quartier des librairies où vous trouverez de nombreux livres anciens d'occasion.

    Après Piazza Dante continuer tout droit, puis emprunter la deuxième rue à droite, via Conte di Ruvo seulement pour admirer la façade du Teatro Bellini dont la façade est splendide. Dans ce théâtre sont jouées surtout des opérettes. En retournant via Toledo et en la remontant, sur la droite vous longerez une autre galerie splendide, la Galleria Principe dont vous aurez plaisir à admirer les bas reliefs .

 

Au bout de la rue, vous serez arrivés au MUSEO ARCHEOLOGICO NAZIONALE, l'un des plus riches au monde pour les antiquités grecques, romaines, étrusques et égyptiennes.

L'édifice, siège de l'université de 1616 à 1777 devint musée en 1822. Vous découvrirez de nombreuses oeuvres provenant des fouilles de Pompei et d'Herculanum.

L'accès au musée peut se faire par le métro, station MUSEO.

*******************************

THEATRE SAN CARLO 

Via San Carlo 98 /F - NAPLES

Tel. 081/7972331 ou 081/7972412

Ouvert du lundi au samedi - Visites à 10h30, 11h30, 12h30, 14h30, 15h30 et 16h30.

Le dimanche visites à 10h30 et 11h30

Le samedi en français à 17h

Tarif : 6 €

PALAIS ROYAL

Piazza Plebiscito, 1 - NAPLES

Tel. 848800288 ou 0639967050

Ouvert du lundi au dimanche de 9h à 20h (fermeture billetterie à 19h) - Fermé le mercredi.

Tarif : 4 euros 

 

MASCHIO ANGIOINO - CASTEL NUOVO

Piazza Municipio - NAPOLI

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h (fermeture billetterie à 18h) - Fermé dimanche et jours fériés 

Tarif : 6 euros

****************************** 

MUSEO ARCHEOLOGICO NAZIONALE

Piazza Museo, 19 - NAPOLI

Tel. 848800288 ou 0639967050

Ouvert du lundi au dimanche de 9h à 19h30 - Fermé le mardi

 Tarif : 8 euros  

Audio guides : 4 euros - Pour réserver une visite guidée appeler le 0039639967050

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?