La versione del tuo browser è obsoleta. Consigliamo di aggiornare il browser alla versione più recente.

 NAPLES FANTASTIQUE  voyage en ITALIE

Cliquez iciCliquez ici

Carnaval à Naples

 

    Carnaval commence le 17 janvier à Naples. Il s'agit du jour de Sant'Antonio Abate. Ce jour, quelques personnes continuent la tradition de faire des feux au cours desquels est hissé le vieux masque de Carnaval ayant une pipe à la bouche, brûlant sous les cris et danses des emfants.

    Retournons au XVI° siècle car, à Carnaval avait lieu une chasse aux taureaux et des lancés d'eufs colorés. La fête de Carnaval, à l'époque, coûtait environ 100000 ducats. Au cours de celle-ci de nombreux cortèges masqués étaient organisés.

    Au 17è siècle, le Carnaval perdit de son importance. Mais il faut dire que les défilés organisés continuaient à se dérouler dans le centre de la ville Via Toledo (appelée couramment via Roma) pour se terminer à Piedigrotta (vers Mergellina). De nombreuses corportations étaient représentées. Les poissonniers, les bouchers et d'autres corps de métiers entrèrent en compétition avec les aristocrates et transformèrent ces défilés en spectacles souvent vulgaires et obscènes. Par exemple, en 1669, lors d'un défilé, certaines personnes s'amusaient à jeter sur les passants touts sortes de choses depuis les fenêtres, même des eaus sales ....

    En 1680, les noces de Charles II firent s'achever le Carnaval le 22 février avec des chevauchées, des tournois, de belles mascarades de cavaliers et des défilés avec la sortie spéciale des fous de l'hospice des "Incurabili"

    En 1691, un char fut très remarqué et apprécié. Il représentait un superbe bateau réalisé par le peuple.

    Au XVIII° siècle, ce Carnaval attira énormément les étrangers. En 1734, Charles d'Espagne fut proclamé Roi des Deux Siciles, les festivités pour Carnaval furent plus grandioses. Sous le règne de Ferdinand IV, il en fut de même. Le peuple ne s'intéressait plus à la construction des chars, mais les nobles dames donnaient l'empreinte chorégraphique. 

    Sous les Bourbons, Carnaval fut l'occasion de repas incroyables, de fê tes, de bruit et aussi de lancers de boules de craie dans les rues ....

    Lors du Carnaval de 1748, il y eut un épisode un peu étrange : l'effondrement d'un petit morceau de via Toledo. Ce qui arrive encore de nos jours suite à des pluies torrentielles dans certaines vieilles artères de Naples.

    En 1774, on construisit une cocagne à proximité du Palazzo Reale. Une fausse colline fut créée, une maison érigée. Tous les murs étaient recouverts de lard, jambon, poules, coqs, etc ... Les jardins étaient recouverts à leur tour de jambons, mortadelle, etc .... De la fontaine centrale coulait sans cesse du bon vin. A 22 heures, au coup de canon, la population put se rendre dans ce lieu et monter à l'assaut de toute cette nourriture.

    Au début du XIX° siècle, avec la venue de Murat, le Carnaval prit un aspect plus français avec des réveillons et des bals à la cour du San Carlo.

    Après la chute des Bourbons, le roi Vittorio Emanuele fêta lui aussi Carnaval. Le cortège s'arrêta devant le Palazzo Reale d'où furent lancés quelques petits drapeaux tricolores.

    La sirène Parthénope fut présentée sur un char lors du défilé de 1876.

    En 1883, le Carnaval fut supprimé suite au tremblement de terre qui eut lieu à Ischia, puis, l'anné suivante, ce fut le choléra.

    En 1904, les mascarades recommencèrent avec la représentaion d'opéra bouffe et de comédies écrites spécialement pour l'occasion.

    Actuellement, le Carnaval est surtout pour les enfants. Si vous vous rendez à Mergellina ou en bord de mer, vous verrez de nombreux enfants déguisés. Armez-vous de confettis et de serpentins, car les batailles vont bon train !!!

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?